--/-- AVATAR, le film, à quand le JDR ?

Réservé aux membres.
Salon dédié aux cinémas. Ouvert à toutes les discussions et impressions dans ce domaine.
Avatar de l’utilisateur
phejal
Modérateur
Messages : 286
Enregistré le : 19 septembre 2004, 12:02
Photo : http://subabysse.free.fr/Dessins/Yan.jpeg

--/-- AVATAR, le film, à quand le JDR ?

Message non lupar phejal » 22 décembre 2009, 20:41

Je suis allé voir Avatar, ce film est énormeeeeeeeeeeeeeeeee :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
Pendant 3 courtes heures, je n'étais plus dans un cinéma mais sur Pandora. A quand le JDR, sans dec !
Personne veux se bouger le cul pour écrire un jdr sur Avatar, moi j'y joue de suite. Trop fort Cameron !

J'irai le revoir d'ici 15j, le top ^^.
:D
Le meilleur savoir-faire n’est pas de gagner cent victoires dans cent batailles, mais plutôt de vaincre l’ennemi sans combattre.

Etienne

Re: --/-- AVATAR, le film, à quand le JDR ?

Message non lupar Etienne » 22 décembre 2009, 21:37

Je vais le voir demain. :mrgreen:
Par contre, la bande annonce est vraiment à chier?

Avatar de l’utilisateur
Bloodymarry
Membre actif
Messages : 189
Enregistré le : 12 juillet 2007, 18:53
Localisation : far , far away..
Contact :

Re: --/-- AVATAR, le film, à quand le JDR ?

Message non lupar Bloodymarry » 23 décembre 2009, 00:42

J en ai ecris une chtite critique dans le post prevu a cet effet.

Quand a la bande annonce elle te resume tres bien ce film tres previsible , tu la regarde t a vu le film :p
Y a des jours ou faut pas me faire chier , et y a des jours tout les jours!
http://bloodymallory.labrute.fr

Avatar de l’utilisateur
Seb
Modérateur
Messages : 115
Enregistré le : 05 novembre 2004, 13:17
Localisation : Là où il doit être ...

Re: --/-- AVATAR, le film, à quand le JDR ?

Message non lupar Seb » 23 décembre 2009, 01:00

Graphiquement, il est magnifique et, il faut bien le reconnaitre, très sympathique à regarder.
Cela dit, comme l'a dit Bloodymarry, le scénario est également très prévisible.

Avatar de l’utilisateur
phejal
Modérateur
Messages : 286
Enregistré le : 19 septembre 2004, 12:02
Photo : http://subabysse.free.fr/Dessins/Yan.jpeg

Re: --/-- AVATAR, le film, à quand le JDR ?

Message non lupar phejal » 23 décembre 2009, 10:55

A côté de cela c'est pas une X-files ou un Agatha Christie que tu va voir, c'est du Caméron, on y va pour les effets.
:mrgreen:
Le meilleur savoir-faire n’est pas de gagner cent victoires dans cent batailles, mais plutôt de vaincre l’ennemi sans combattre.

Avatar de l’utilisateur
Le Sarrazin
Membre actif
Messages : 194
Enregistré le : 09 septembre 2004, 15:17
Localisation : Dans les Plans...

Re: --/-- AVATAR, le film, à quand le JDR ?

Message non lupar Le Sarrazin » 23 décembre 2009, 20:22

Effectivement, ce film est trés bon, les décor sont troooooooooop beaux! ^^
"le bulletin de vote ou le fusil..." Malcolm X
"Qu'est-ce qui peut changer la nature d'un homme?" Ravel, personnage de Planescape Torment

Etienne

Re: --/-- AVATAR, le film, à quand le JDR ?

Message non lupar Etienne » 23 décembre 2009, 20:42

Bon je l'ai vu.

Alors le scénario est comme tout le monde le dit : nul
- c'est du Poca Hontas de Walt Disney avec happy end (oui car le héros reste avec l'indigène, il se barre pas).

L'univers est pas mal :
-pas vraiment original mais intéressant.
-Le concept du projet avatar est pas mauvais.

Mais l'intérêt de ce genre de film (comme tout le monde l'a dit ici) sont les effets spéciaux :

Ils sont bien, mais vraiment surestimé par rapport à la réalité, j'ai du mal à croire que ce soit le film le plus cher du cinéma.
Je l'ai vu en 3D avec les lunettes, et ça apporte un plus aussi, donc l'effet 3D est bien mais largement sous exploité à mon avis. Certains plan ne sont pas en 3D ou le sont mais la réalisation est bof (genre t'as un monstre qui saute dur la caméra bah on a pas du tout l'impression qui nous fonce dessus...), ça aurait pu être mieux filmé. Je passe sur les quelques petits soucis de perspectives et de proportions car négligeable.

Bref, le film est pas mal et les effets spéciaux sont bon, mais pas de quoi cassé des briques. (est sûrement trop cher pour ce que c'est au final).

Avatar de l’utilisateur
Seb
Modérateur
Messages : 115
Enregistré le : 05 novembre 2004, 13:17
Localisation : Là où il doit être ...

Re: --/-- AVATAR, le film, à quand le JDR ?

Message non lupar Seb » 23 décembre 2009, 20:48

Je te trouve quand même un peu dur Etienne. Même si je trouve que le scénario laisse à désirer, le reste (l'univers, les graphismes, les effets spéciaux ...) sont à la hauteur d'un gros blockbuster !

Etienne

Re: --/-- AVATAR, le film, à quand le JDR ?

Message non lupar Etienne » 23 décembre 2009, 21:35

Sur l'univers je trouve que j'ai raison : c'est pas mal mais peux mieux faire.
Après sur les graphismes et les effets spéciaux peut-être que je suis exigeant. Toutefois je maintiens ce que je dis c'est un bon gros blockbuster mais ce n'est pas "LE blockbuster".

En fait, je trouve ça dommage certaines idée sont sympa mais pas utilisé de la meilleurs des façons. Les effet spéciaux, les graphisme... sont très bien mais sous exploité. La 3D est très bien faite mais là encore ils utilisent pas cette effet au maximum.
Pour prendre une métaphore et en schématisant pas mal pour qu'on comprenne bien l'idée : Pour mois c'est comme si ils avait fabriqué LA voiture de course mais qu'il ne faisait que des tours de pistes (pas de freinage brusque, virage avec frein à main, pointe de vitesse max). Bref, la technologie y est : mais les idées pour les exploitées ne sont pas à la hauteur de cette dernière.

Bref le film est pas mal et les effets spéciaux sont bon mais il ne mérite pas le succès qu'il a.

PS: j'ai payé 6 euros alors que ça me coûte 3.50 (environs) en tant qu'étudiant, j'imagine même pas ceux qui paient le plein de tarif! A ce prix là, moi je suis exigeant et je pinaille! :mrgreen:

Eddit: sur le PS je plaisante hein je juge pas un film sur son rapport qualité prix!

Avatar de l’utilisateur
Bloodymarry
Membre actif
Messages : 189
Enregistré le : 12 juillet 2007, 18:53
Localisation : far , far away..
Contact :

Re: --/-- AVATAR, le film, à quand le JDR ?

Message non lupar Bloodymarry » 24 décembre 2009, 11:13

Je rejoins etienne , pour le prix qu'il a couté j ai du avoir deux frissons pendant la seance...
Y a des jours ou faut pas me faire chier , et y a des jours tout les jours!
http://bloodymallory.labrute.fr

Avatar de l’utilisateur
kalistar
Membre actif
Messages : 323
Enregistré le : 10 septembre 2004, 01:23
Localisation : trou du ... du monde

Re: --/-- AVATAR, le film, à quand le JDR ?

Message non lupar kalistar » 26 décembre 2009, 00:25

bloody pour le prix que tu a payer je me plaindrais pas a ta place.

pense a ceux qu'il l'ont payais plein pot et qui t'ont entendu toute la séance avec seb commenter le moindre effet du film.

apres je trouve que c'est pas la pire arnaque en ce moment, si tant est que l'ont puisse dire que ce film est une arnaque, pour ma part je le trouve très bien même si le scenars est un peu plat. pensez plutôt a ceux qui paye plein tarif pour aller voir arthur et les minimoys 2 et qui ne vois juste qu'une intro au 3. Ca c'est vraiment une arnaque et une honte.
les dieux n'ont d'emprise sur vous que si vous croyez en eux et en leurs pouvoirs

la vie c'est comme une bonne bagarre : quand on donne c'est pas pour forcement recevoir en retour, mais faut quand même s'attendre a recevoir a un moment ou un autre ...

Avatar de l’utilisateur
Hamfast
Membre passif
Messages : 461
Enregistré le : 05 août 2007, 11:29

Re: --/-- AVATAR, le film, à quand le JDR ?

Message non lupar Hamfast » 26 décembre 2009, 00:28

kalistar a écrit :et qui t'ont entendu toute la séance avec seb commenter le moindre effet du film.


Moi j'ai juste eu droit à Etienne qui râlait, je compatis :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Seb
Modérateur
Messages : 115
Enregistré le : 05 novembre 2004, 13:17
Localisation : Là où il doit être ...

Re: --/-- AVATAR, le film, à quand le JDR ?

Message non lupar Seb » 26 décembre 2009, 01:03

kalistar a écrit :pense a ceux qu'il l'ont payais plein pot et qui t'ont entendu toute la séance avec seb commenter le moindre effet du film.

Oh, t'exagère ! On a effectivement fait quelques commentaires mais faut pas pousser non plus ...

Après, j'ai effectivement critiqué la prévisibilité (si, si, ça se dit) du scénario mais j'ai jamais dit que je regrettais d'être venu ...

Avatar de l’utilisateur
Le Sarrazin
Membre actif
Messages : 194
Enregistré le : 09 septembre 2004, 15:17
Localisation : Dans les Plans...

Re: --/-- AVATAR, le film, à quand le JDR ?

Message non lupar Le Sarrazin » 26 décembre 2009, 11:32

Le film est bien mais à la minute ou le film a commencé, je connaissais deja TOUS les "rebondissements" ainsi que la fin du film ^^.
Mais bon, je l'ai quand même vachement apprécié!
"le bulletin de vote ou le fusil..." Malcolm X
"Qu'est-ce qui peut changer la nature d'un homme?" Ravel, personnage de Planescape Torment

Avatar de l’utilisateur
Bloodymarry
Membre actif
Messages : 189
Enregistré le : 12 juillet 2007, 18:53
Localisation : far , far away..
Contact :

Re: --/-- AVATAR, le film, à quand le JDR ?

Message non lupar Bloodymarry » 26 décembre 2009, 14:47

kalistar a écrit :bloody pour le prix que tu a payer je me plaindrais pas a ta place.

pense a ceux qu'il l'ont payais plein pot et qui t'ont entendu toute la séance avec seb commenter le moindre effet du film.

apres je trouve que c'est pas la pire arnaque en ce moment, si tant est que l'ont puisse dire que ce film est une arnaque, pour ma part je le trouve très bien même si le scenars est un peu plat. pensez plutôt a ceux qui paye plein tarif pour aller voir arthur et les minimoys 2 et qui ne vois juste qu'une intro au 3. Ca c'est vraiment une arnaque et une honte.


Depuis quand le prix d'une place empeches de critiquer le film? Tout le monde doit penser pareil de nos jours? C'est beau la pensée unique ... Aller pour faire plaisir :" Ce film est un chef des d'oeuvres , le meilleur film de tout les temps!" Ca y est j'ai bon?

Puis genre avec Seb on a passé 2H40 a causer pendant le film... En plus me semblais que tu participé aussi , faut arreter là..

Quand a Arthur et les minimoches ca a rien a faire dans le topic , sinon on peut tous sortir des exemples de film mieux ou moins bien , c est pas pour autant que ca va rajouter des lignes au scenars d'Avatar...

Cordialement,
Y a des jours ou faut pas me faire chier , et y a des jours tout les jours!
http://bloodymallory.labrute.fr

Avatar de l’utilisateur
Bob Fortune
Président
Président
Messages : 771
Enregistré le : 12 juillet 2007, 02:46
Localisation : Bellesserre
Contact :

Re: --/-- AVATAR, le film, à quand le JDR ?

Message non lupar Bob Fortune » 27 décembre 2009, 18:02

Moi, je pense que ce post n'a rien à faire dans cette partie du forum. :sm0053:

A+

Avatar de l’utilisateur
Seb
Modérateur
Messages : 115
Enregistré le : 05 novembre 2004, 13:17
Localisation : Là où il doit être ...

Re: --/-- AVATAR, le film, à quand le JDR ?

Message non lupar Seb » 27 décembre 2009, 18:29

Bob Fortune a écrit :Moi, je pense que ce post n'a rien à faire dans cette partie du forum.

C'est pas faux ...

Heu, sinon, j'ai tout compris :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Psychopat
Membre actif
Messages : 2093
Enregistré le : 08 août 2007, 00:57

Re: --/-- AVATAR, le film, à quand le JDR ?

Message non lupar Psychopat » 27 décembre 2009, 20:15

Mémo pour moi même: Penser à ne pas venir voir certains films avec certaines personnes... :wink:
"Allez tous vous faire déchirer..."



" Plus ça rate, plus on a de chance que ça marche "
- Les Shadocks

Avatar de l’utilisateur
kalistar
Membre actif
Messages : 323
Enregistré le : 10 septembre 2004, 01:23
Localisation : trou du ... du monde

Re: --/-- AVATAR, le film, à quand le JDR ?

Message non lupar kalistar » 28 décembre 2009, 00:20

Psychopat a écrit :Mémo pour moi même: Penser à ne pas venir voir certains films avec certaines personnes... :wink:



mega lol
les dieux n'ont d'emprise sur vous que si vous croyez en eux et en leurs pouvoirs

la vie c'est comme une bonne bagarre : quand on donne c'est pas pour forcement recevoir en retour, mais faut quand même s'attendre a recevoir a un moment ou un autre ...

Avatar de l’utilisateur
Niemal
Membre actif
Messages : 2380
Enregistré le : 12 juillet 2007, 12:12

Re: --/-- AVATAR, le film, à quand le JDR ?

Message non lupar Niemal » 28 janvier 2010, 09:05

Soyons clair, je n'ai pas vu le film. Je n'irai pas le voir non plus, a priori. Mais j'en ai suffisamment entendu parler pour me faire une petite idée, et être assez choqué par toutes les récompenses qu'il a obtenues au regard de ce qu'il représente. Du coup, je ne résiste pas à l'envie de vous livrer cet article du Monde : il s'intitule "Avatar : rien d'autre qu'une bête justification de la guerre ! par Pierre Desjardins", et vous pouvez pour quelques jours le lire à http://www.lemonde.fr/opinions/article/ ... _3232.html.

Mais le voici dans son intégralité :

"Naïvement, beaucoup ont vu dans le film de James Cameron Avatar un film antimilitariste, voire même pacifiste et écologiste. Pourtant, il n'en est rien ! Bien au contraire, ce film se veut l'éloge de la violence et de la guerre. Il est vrai qu'en inversant les rôles et en caricaturant l'armée américaine, ce film vient brouiller les cartes et en a confondu plus d'un. Mais, sous ses décors champêtres idylliques, ce film dissimule toutefois un discours éminemment corrosif : celui de la justification de la guerre pour les paisibles Occidentaux que nous sommes !

Rappelons d'abord la scène de cet arbre énorme qui tombe avec fracas au milieu d'une population désemparée. Comment ne pas y voir l'analogie avec la chute des tours du World Trade Center ? D'ailleurs, à partir de cette scène grandiose, tout se verra justifié pour le peuple d'indigènes sauvagement attaqué sur sa propre planète. Et c'est nul autre qu'un marine américain, Jake, le héros du film, qui proposera aux autochtones de s'unir ensemble (les forces alliées), pour réprimer et tuer ceux qui, tels des terroristes, les ont lâchement attaqués. C'est à ce moment qu'apparaîtra à l'écran dans toute sa splendeur l'aigle impérial américain (sous le couvert d'un dragon géant à la Transformers) que chevauchera hardiment notre héros américain pour mener les indigènes jusqu'à la victoire finale.

Ce héros, un simple soldat américain éclopé de la guerre, revampé dans un corps neuf, va reprendre du service mais pour une bonne cause cette fois-ci ! A ce titre, il est l'illustration parfaite de l'Américain moyen, c'est-à-dire un innocent qui ne veut pas de la guerre mais qui, pour les besoins de la cause, va finir par se transformer en un combattant enragé exhortant même la population indigène à le suivre dans le combat. Lorsqu'on est attaqué, il faut savoir se défendre. C'est là un droit absolu. Tel est le message central de cette superproduction américaine de 300 millions de dollars qui se veut l'expression de l'idéologie guerrière, c'est-à-dire celle de la guerre dite juste ou, si l'on veut, celle du bien contre le mal

Car le film fait le partage entre les bons guerriers (les Na'vi) et les mauvais guerriers (les GI's). Mais on le sait, il n'y a pas de bons et de mauvais guerriers. Toute guerre, même celle qui semble la plus insensée, se fait toujours pour des motifs dits justes parce que de défense (ce n'est pas pour rien que l'on parle de ministère de la défense). Rappelons que même pour Hitler, la guerre était juste : il s'agissait d'élargir le territoire allemand pour assurer la survie de son peuple. On ne part pas en guerre pour se battre, vous dira d'ailleurs n'importe quel belligérant, mais pour se défendre ! C'est là l'essence même de la guerre et c'est cette essence fondamentale que veut remettre au goût du jour le film Avatar. Le mot même d'avatar, qui vient du sanskrit, désigne un envoyé de Dieu qui assure le combat du bien contre le mal.

Notons par ailleurs comment plusieurs scènes de combat dans la jungle sont un rappel de ce que fut pour les Américains la guerre du Vietnam où, malgré l'utilisation de napalm, la puissance américaine fut piétinée et humiliée. A pareille humiliation, propose subrepticement ce film, il faut désormais savoir riposter intelligemment. Non pas effrontément en écrasant tout sur son passage ou en employant bêtement du gaz toxique, mais en ciblant avec précision l'ennemi, et cela de concert avec les autres nations menacées. Ne trouve-t-on pas là la justification parfaite de la guerre en Afghanistan ?

Et, comme toujours, les indigènes nous sont présentés comme des êtres attachés à des rites dépassés et que doit guider vers le combat le héros intelligent du film.[/b] Armé d'une mitraillette pour anéantir l'envahisseur, ce Na'vi d'un type nouveau à l'allure d'un féroce exterminateur donnera l'exemple en montrant à ces pauvres indigènes comment combattre sans pitié et établir leur suprématie. Cela n'est pas sans rappeler les westerns américains où, presque toujours, un vaillant cowboy finissait par s'associer aux Indiens pour les inciter à se battre à mort contre l'armée américaine. En servant ainsi de justicier, pareil héros participait subtilement à une déculpabilisation nécessaire quant au génocide des peuplades d'Amérindiens.

De la même façon, ce film permet de redéployer l'aigle américain avec fierté et noblesse. Son réalisateur, James Cameron, aura sans doute compris mieux que tout autre cinéaste que pour qu'un film plaise, il faut savoir réconforter le public dans ses convictions. Tuer, oui, mais tuer uniquement ceux qui menacent la sécurité de nos pays ! Voilà qui est rassurant et sécurisant. Grâce à ce film, la formule si vis pacem, para bellum ("Si tu veux la paix, prépare la guerre") peut donc reprendre du service. Le seul hic toutefois avec cette vieille et ridicule formule est qu'elle est valable pour tout peuple qui se sent menacé…

Et dommage en terminant qu'un film qui, outre ses prouesses techniques, n'apporte rien de neuf sous le soleil, aille par ailleurs chercher tous les hommages. Se situant quelque part entre un film de Walt Disney et un épisode des Transformers ou encore, entre Jurassic Park et Terminator, Avatar va dans toutes les directions. Par exemple, la formule simpliste d'animaux amis des bons et ennemis des méchants est plus que désolante. Mais pour un pays où les problèmes environnementaux ne sont pas encore pris au sérieux, c'est sûrement amplement suffisant ! Et sans nul doute qu'avec des formules aussi racoleuses, le roi du monde, comme aime se nommer James Cameron, saura plaire à un très large public et sera, une fois de plus, couronné de tous les honneurs !

Pierre Desjardins est auteur et professeur de philosophie au collège pré-universitaire Montmorency (Québec)."


Retourner vers « Cinématographie et film culte »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité