Combat en armure de plates complète

Réservé aux membres.
Sujet de discussions en tous genres.
Avatar de l’utilisateur
Niemal
Membre actif
Messages : 2314
Enregistré le : 12 juillet 2007, 12:12

Combat en armure de plates complète

Message non lupar Niemal » 11 octobre 2014, 15:36

Ça ne fait pas de mal d'étudier de plus près les lourdes armures que portaient certains à la fin du Moyen-Âge (15e siècle). Déjà, le terme exact en français, c'est armure de plates et non de plaques, même si c'est probablement un emprunt au terme anglais (plate armor). Ensuite, contrairement à ce qui se dit parfois, le poids n'est pas tel que les gens restent à terre une fois tombés, sans pouvoir se relever. Les armures, en général bien conçues, répartissent bien leur poids de manière à gêner le moins possible. Le poids de ces armures complètes variait en général entre 25 et 40 kg (mailles et gambisons compris), ce qui est similaire à l'équipement de certains pompiers ou soldats modernes. Et cela protégeait drôlement bien, même si selon les armes ou techniques, il était toujours possible de passer de vie à trépas. Les puissantes arbalètes et surtout les armes à feu arrivaient tout de même à les transpercer, et c'est pourquoi elles disparurent vite après le 15e siècle.

Mais bon, pour ceux que cela intéresse, voici quelques liens pour en apprendre plus :
- http://passion-medievale.com/armure_plates.html : petite présentation rapide
- http://www.sciencesetavenir.fr/archeo-p ... n-age.html : article très récent sur le mode de combat avec/contre une armure de plates complète, vidéos à l'appui
- http://www.armae.com/blog/combattre-en- ... plete.html qui développe un peu à partir de la vidéo de l'article précédent

La principale vidéo qui sert dans la 2e page a été faite pour l'exposition Epée : usages, mythes et légendes du musée de Cluny. On peut la retrouver à d'autres endroits, y compris sur une autre page de passion-medievale.com.

Après, il existe aussi des armures de joutes plus lourdes, dont certaines pouvaient atteindre un poids de 80 kg. Mais la confrontation était bien plus brève qu'à la guerre. Cela étant, comment tout ça peut-il nous servir dans nos parties de JdR médiéval-fantastique, qui sont parfois très peu réalistes ? D'une part, ça ne fait pas de mal de s'instruire un peu ; d'autre part, ça permet de relativiser certaines règles de nos jeux, simulationnistes ou non ; et puis parfois ça peut faire prendre conscience de certains travers de ces armures. On peut par exemple penser au temps nécessaire à s'équiper d'une telle armure, surtout qu'en général il faut l'aide d'une autre personne. Et si vous regardez et surtout écoutez la vidéo, vous ne vous poserez plus la question de savoir si quelqu'un peut être discret avec une pareille armure ;)
Modifié en dernier par Niemal le 12 octobre 2014, 15:58, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Psychopat
Membre actif
Messages : 2040
Enregistré le : 08 août 2007, 00:57

Re: Combat en armure de plates complète

Message non lupar Psychopat » 12 octobre 2014, 12:10

Surtout, que pour s'équiper d'une plate, en étant deux, il fallait enfiler souvent la tunique matelassée, puis une éventuelle cotte de mailles avant de passer l'armure qu'il fallait ajuster... Donc pas de "j'enfile vite fait mon armure" lors d'un reveil en sursaut à cause d'une attaque nocturne... Sachez qu'un chevalier se faisait accompagner d'un écuyer, ce n'etait pas seulement pour s'occuper du cheval et de ses armes, mais pour lui mettre son armure aussi...
"Allez tous vous faire déchirer..."



" Plus ça rate, plus on a de chance que ça marche "
- Les Shadocks


Retourner vers « Défouloir »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 9 invités