Les 5 Supplices...

Les campagnes jouées au club, en cours ou terminées.
Avatar du membre
Psychopat
Maître des clefs
Maître des clefs
Messages : 2192
Enregistré le : 08 août 2007, 00:57

Les 5 Supplices...

Message non lupar Psychopat » 31 mai 2019, 13:22

Bon, première soirée et première enquête résolue. Nos 3 héros ont trouvés assez de bonnes raisons pour former un groupe et pour poursuivre la quête de "l'écorcheur céleste". Bonne soirée pour faire un court résumé, on s'est bien amusé. Ce qui va suivre peut être lus de tous, je n'ai pas spoilé la campagne... (ou si peu).


En ce qui concerne mon personnage:

Linh Dan Pham

Image


Linh Dan Pham est née à Hanoï, capitale de l'Indochine française, dans le Tonkin en 1906.
Riche jeune femme d'affaire qui a su faire prospérer l'entreprise d'import-export de son père défunt. En plus de l'activité d'export d'épices, elle a su diversifier son offre et elle est actuellement une des nombreux fournisseurs "d'objets exotiques" autant pour les musées nationaux (qui recherchent frénétiquement à compléter leurs collections) que les riches philanthropes à la recherche d'objets exotiques à n'importe quel prix.
Sa beauté n'a d'égal que son talent dans les affaires. Elle est aussi polyglotte, parlant très bien les langues chinoises, Germaniques, Romanes et Indiques.


Elle fait de nombreux aller retour entre le Tonkin et ses pays limitrophes et les capitales de l'Europe à bord d'un de ses 2 avions de fret.

Image
Latécoère 28


C'est au cour d'une réception chez un richissime collectionneur, Mr Lonsdale, à Paris, que Linh Dan Pham fait la connaissance de nos 2 héros, Monsieur Eugene Broquignon, aventurier chercheur de trésor, le capitaine Blaise, ancien médecin militaire puis de l'agent en chef du ministère des affaires étrangères, Mr Pechard Benoit.
Apres avoir résolus une enquête sordide, mis la main sur des pièces d'antiquité fabuleuses et chevaucher le dragon en plein Paris, nos nouveaux compagnons se prépare à s'envoler destination le péril jaune...
"Allez tous vous faire déchirer..."



Asako Moharu :
"Un rikugunshokan infaillible peut-il commettre une erreur Daïdoji-san ?"
Daïdoji Asami :
"Un rikugunshokan Grue ou un rikugunshokan Lion Asako-sama ?"

Avatar du membre
le_poulpe
Membre actif
Messages : 263
Enregistré le : 25 septembre 2004, 19:49
Localisation : innsmouth

Re: Les 5 Supplices...

Message non lupar le_poulpe » 01 juin 2019, 11:09

Eugène BROQUIGNON ....
Eugène Broquignon.jpg

bon vivant français, 35 ans, à la carrure imposante et aux larges mains qui ressemblent à des battoirs avec une petite moustache "américaine".
d'origine gersoise, sa soeur vit à Levalois Peret et lui sert de pied à terre en France, entre deux baroudes dans les colonies et pays exotiques de part le monde, dans lesquels il va dénicher des antiquités qu'il fournit aux musées et aux collectionneurs privés.

Comme il aime le dire :
"Tout ce qui est caché, BROQUIGNON va vous le chercher !" .......
Eugène Broquignon - portrait.jpg




merci.
J
Ph’nglui mgw’naft Cthulhu R’lyeh wgah’nagl fhtagn

Avatar du membre
Psychopat
Maître des clefs
Maître des clefs
Messages : 2192
Enregistré le : 08 août 2007, 00:57

Attention SPOIL !!!

Message non lupar Psychopat » 03 juin 2019, 15:38

Mon équipage (3) et moi même, accompagnés de l'agent français "Charier Bertrand" et de mes deux comparses, Mr Broquignon Eugène et le capitaine Blaise montons à bord de mon Latécoère 28. Destination: Shangaï via Hanoï. L'autonomie de l'avion nous permettra de faire moins d'escale que les vols d'Air Orient habituels:
Paris-Athènes-Bagdad-Karachi-Calcutta-Hanoï. Départ le 3 Septembre, arrivée le 8 Septembre, soit cinq jours de voyage assez éprouvant.

La soute est remplie à ras bord, en plus du matériel propre à l'avion, il y a le petit matériel pour notre expédition et 300 kilos de kérozène solidement arrimé à la carlingue au cas ou...

Image
Plus de 10 jours de gagnés mais tant la mécanique que l'équipage sont mis à rude épreuve.


Arrivés à Hanoï, mon équipage est mis au repos et est remplacé par mon second équipage (celui de mon second avion). tandis que le premier avion passe à la révision, l'ensemble de l'expédition prend quelques jours de repos à Hanoï. J'en profite pour envoyer les affaires courantes et je rempli à fond la soute de l'avion avec des épices, je ne ferais pas le voyage à Shangaï à vide.

Départ de Hanoï le 10 Septembre pour une arrivée à Shangaï le 13 Septembre via Canton (passage en douane; un jour d'arrêt obligatoire).

Image

Arrivés à Shangaï, on est reçu par Simon Messome, le secrétaire du consul de France qui règle les tracas administratifs comme il se doit (la coutume administrative chinoise veut qu'on lui fasse un don de papier imprimé de petite taille et relié en une liasse le tout dans une enveloppe), nous arrivons dans le consulat où nous serons invité le soir même le consul Mr Breton. On nous fournis des chambres, où je me fait un brin de toilette, et avant la réunion avec "l'agent du ministère des affaires étrangères" on nous invite à un brunch de bien venu (coutume française). A la réunion de Briefing on nous présente , Georges Gueddon, l'agent en chef qui conduira les opérations et Miss Liu Chen, son principal agent, traductrice, guide touristique et par la suite, combattant hors-pair. On nous apprends que:
- Sai Phong Li aurait 2 jours d'avance sur nous car arrivé de Belgique.
- La secte du Lotus Blanc serait à l'origine de disparitions tragiques des personnes qui s'intéresseraient de trop près le Mont Kunlun. Elle serait bien implanté chez les mendiants.
- Mlle Ning aurait un fragment de la tablette, elle serait une richissime femme d'affaires qui aurait prospéré sur le traffic d'esclave.
- Le troisième et dernier fragment de la tablette serait détenu par le musée de Shangaï. Sa protection a été amélioré ces derniers jours.

Nous prenons livraison, à la joie de Mr Broquinion, du matériel commandé en France à savoir de l'armement...

L'enquête commence alors par la visite de la place des oiseaux où nous devrions trouver les meilleurs tatoueurs. Dans la place, je fait la rencontre par hasard d'une personne mystérieuse, porteuses de 2 cabas en osier, qui fit disparaitre une ombre qui allait m'attaquer avant de partir dans une ruelle. On s'est mis à poursuivre l'inconnu mais on le perd dans une ruelle sombre où nous trouverons ces effets près d'une maison de tatouage. Nous pénétrons dans l'enseigne et on tombe sur un des meilleurs tatoueurs qu'on puisse croiser dans la région. Il nous renseigne sur le tatouage magique de Lonsdale. Ce dernier tatouage aurait été fait pas une personne de la puissance d'une divinité et que sa puissance protégeait son porteur de toutes les maladies et qu'elle permettrait d'ouvrir une des cinq portes célestes. Il nous explique aussi qu'il peut nous faire des tatouages magiques mais, ne disposant pas de temps devant moi, je repousse son invitation et je lui explique que je suis intéressé mais que je reviendrais plus tard.

En sortant de la boutique, d'où on apprendra plus tard qu'aucune ombre ne pouvait être vu, on est pris en chasse par un groupe de quatre individus qui grossissait au fur et à mesure de notre tentative de les semer. Arrivés dans un cul de sac, j'ai du parlementer et, quand ils ont su de quel côté on était, un type du nom de Phai Hong nous explique qu'il va nous emmener voir le Lotus blanc et son chef, Mlle Ning.

Arrivés dans la base d'opération secrète du Lotus blanc, après nous avoir fait déposer les armes, on rencontre Mlle Ning. On apprends:
- Que Le lieutenant de Sai Phonk Li est un mongol géant assez violent du nom de Ran Gaar Kha.
- Qu'en moyennant la restitution des cinq clefs, elle nous aidera dans notre entreprise qu'est de mettre en échec Sai Phonk Li (et aussi de sauver l'humanité) c'est à dire armement, informations mais aussi hommes de main.
- La vie De Lonsdale, retrouvé à Shangaï alors qu'il n'était qu'un enfant, adopté par un richissime anglais. Il serait un des gardiens des clefs.
- Que le mystérieux individu rencontré dans la place des oiseaux serait le Marchand Ambulant ou le rançonneur divin exilé. Il à un rôle d'aide et de guide pour notre combat contre l'écorcheur célèste.

Je négocie qu'en retour des 5 clefs, qu'il nous soit donné 5 objets du patrimoine chinois, de même valeurs bien entendu. Un objet pour chacun de nous trois (Broquignon, Blaise et moi) et deux autres au consul de France, qui fera le don au musée national francais en France. C'est accordé avec une avance d'une statuette de lion en Jade (très dense) de provenance d'un temple indochinois.


Image


On s'apprête à visiter le musée pour voir comment est organisé sa protection quand la présence de policiers chinois nous fait craindre le pire: Le musée à été volé. Miss Liu Chen questionne un policier puis des mendiants, bien sûr, c'est la tablette qui est portée manquante mais le réseau des mendiants pourra nous aider à retrouver le chemin du voleur.

On marche parmi de nombreuses ruelles sombres et on nous indique un entrepôt. Mr Broquinion, le capitaine Blaise, Miss Liu Chen et moi même entrons dans le refuge où on abat sommairement 4 personnes dans la première pièce et on entre très rapidement dans l'arrière salle où va se dérouler la bataille finale. Les pistolets tirent à en faire bruler les canons, les hommes ensanglantés tombent un à un, Une invocation d'un tigre géant de brume insensible aux balles, un tour de magie qui vous arrache le pistolet des mains et, surtout, un géant et Sai Phonk Li...
Le combat est rude et acharné, Mr Broquinion tombe à cour de munition et blesse de sa dernière balle le visage du mongol qui à tout juste bronché, les coups de poings de l'aventurier francais n'y font rien, un véritable mur cet Ran Gaar Kha. Celui-ci gagne du temps, assez pour que Sai Phonk Li puisse s'échapper, avec deux balles dans le corps, en laissant derrière lui les deux objets qui importait dans sa quête du pouvoir... Désespéré, ne voyant plus les 2 personnes au corps à corps car protégées par une sombre brume démoniaque, je me rue au corps à corps...

Je suis dans le dos du Mongol, dans l'espoir de le blesser, en hurlant un dernier Banzaï (du chinois: longue vie) je colle mon Luger sur le dos du Mongol et le 9 mm retentit…
Le sang Gicla en une énorme gerbe. Le Géant tituba quelques pas puis s'effondra devant l'aventurier français stupéfié et en sueur. De colère, je vide le chargeur sur la masse sanguinolente… Puis un sourire au lèvre je ragardait Mr Broquinion avec l'air du devoir accompli.

Une fouille rapide de l'entrepôt nous permirent de mettre la main sur un bocal avec un étrange et répugnant foetus, et la troisième partie de la tablette volée il y a tout juste quelques heures. De retour au Lotus Blanc, on explique que nous avons toutes les clefs et qu'il serait temps de faire correspondre les fragments pour pouvoir enfin déchiffrer la carte et trouver l'endroit où trouver le portail celeste. Une fois fait, on va voir une dernière fois le tatoueur ou je me fait tatouer au coeur "les anneaux du Dragon", pour me protéger des rencontres avenir.

Image



To Be Continued...
"Allez tous vous faire déchirer..."



Asako Moharu :
"Un rikugunshokan infaillible peut-il commettre une erreur Daïdoji-san ?"
Daïdoji Asami :
"Un rikugunshokan Grue ou un rikugunshokan Lion Asako-sama ?"

Avatar du membre
Marfores
Membre actif
Messages : 233
Enregistré le : 11 octobre 2012, 14:26
Localisation : cherche bien

Re: Les 5 Supplices...

Message non lupar Marfores » 04 juin 2019, 11:43

merci Pat, très bon résumé ... +1 STYLE pour tous les PJs


je vais ajouter / corriger 2-3 choses :

- orthographe :

Sayk Fong Lee
Fei Hung

- correction :
Lonsdale a été adopté par un riche français (et non anglais)
c'est un loup de Brume/d'ombre et non un tigre

- Ajout
Vous avez amené les 3 plaquettes à Mme Ning pour les assembler, magiquement elles se soudent en une seule et une carte du ciel des 108 étoiles se dessine... donnant la localisation de la Cité - il va falloir consulter un Astrologue ou Astronome .. tout dépend ce que l'on veut entendre :) ...


PNJ principaux:
- Mr Lonsdale : détenteur d'une des 5 clés - Mort
- Sayk Fong Lee : sorcier Mandchou - veut dominer le monde en s'emparant d'une relique sacrée dans la Cité des Ombres
- Ran Gaar Kha : sorcier mongol - possède un tatouage pour invoquer des ombres - garde du corps de Sayk Fong Lee - mort
- Bertrand Charier : Agent du Ministère des affaires étrangères - basé en France - un morceau de son ombre a été mangé - suit les PJ
- Mr Guédon : Agent du Ministère des affaires étrangeres - Chef de l'antenne de Shanghai - contact des PJ à Shanghai
- Mr Liu Chen : Agent au servcie de Guédon
- Mme Ning : Riche Chinoise - Chef du Lotus Blanc - protecteurs du secret de la Cité d'Ombre
- Mr Fei Hung : bras droit de Mme Ning

Avatar du membre
yoman
Membre actif
Messages : 777
Enregistré le : 12 juillet 2007, 07:42

Re: Les 5 Supplices...

Message non lupar yoman » 13 juillet 2019, 12:11

Salut,

c'était sympa Marfo juste un peu trop D&D pour moi pour du Cthulhu, mais il ne faut surtout pas lâcher tes envies de maîtrise.

Bonnes vacances,
L'Honneur, c'est ce que l'on ne peut vous prendre et ce que l'on ne vous donnera jamais...

Comment savoir que tu en as?

Ne t’inquiètes pas de cela. Cela grandit en toi, et cela te parle. Tout ce que tu as à faire c'est d'écouter.

Avatar du membre
le_poulpe
Membre actif
Messages : 263
Enregistré le : 25 septembre 2004, 19:49
Localisation : innsmouth

Re: Les 5 Supplices...

Message non lupar le_poulpe » 13 juillet 2019, 14:14

:wink:
"Bertrand, mon ami Bertrand vous vous attachez à des détails ... une fois de plus !"

Une suite d'évènements qui clôturaient des pérégrinations sur la moitié du globe ! Il fallait bien en passer par là.
Si tu voulais de l'aventure aéronautique de l'autre coté du monde dans un pays exotique, à la population autochtone indéchiffrable et aux moeurs peu ragoutantes, dans le plus pur style de HEX .... fallait en être à la seconde séance ^^
Si tu voulais une enquête urbaine et laborieuse ... un puzzle à reconstituer, une histoire passé à déchiffrer et des interactions avec des PNJs dans le plus pur style de l'APC ... fallait en être à la première séance.
En somme ... l'ensemble forme une cohérence et une diversité de jeu qui ont contenté tous les protagonistes, je pense.
Enfin, mon coté à été fort bien rempli et très plaisant.
(C'est pour ça que je passe un peu de crème dans ce message ; bien envie de recommencer.)

"Charrier ... vous devriez penser à quitter le giron bien confortable des services de la République Française, tout "spéciaux" qu'ils soient.
Associez vous à Miss Pham et moi-même et il est sur que notre fortune sera faite ! Et si vous emmeniez la furie asiatique qui est plus dangereuse avec ses mains que ma Thompson, je suis sur que le Capitaine Blaise vous aidera à la dresser et faire d'elle une ordonnance bien disciplinée.
Qu'en pensez vous ?
Pour ma part, et je me permet de vous donner mon avis ; avec ce que nous venons de vivre, on forme une sacrée équipe !
"


merci.
J
Ph’nglui mgw’naft Cthulhu R’lyeh wgah’nagl fhtagn

Avatar du membre
yoman
Membre actif
Messages : 777
Enregistré le : 12 juillet 2007, 07:42

Re: Les 5 Supplices...

Message non lupar yoman » 13 juillet 2019, 19:42

Camarade, je lis ton message et je me dis qu'il y a juste une chose que je n'ai pas dite, bien sur que je reviendrais avec plaisir à la table avec la bande d'hier!
L'Honneur, c'est ce que l'on ne peut vous prendre et ce que l'on ne vous donnera jamais...

Comment savoir que tu en as?

Ne t’inquiètes pas de cela. Cela grandit en toi, et cela te parle. Tout ce que tu as à faire c'est d'écouter.

Avatar du membre
Marfores
Membre actif
Messages : 233
Enregistré le : 11 octobre 2012, 14:26
Localisation : cherche bien

Re: Les 5 Supplices...

Message non lupar Marfores » 17 juillet 2019, 09:05

Mes Amis .. ce que je lis me fait très plaisir ... moi aussij'ai bien tripé pendant ces 3 scénars avec vous

j'ai commencé un carnet de note pour de nouvelles aventures Chinoises ! .. en effet qu'est devenu Sayk Fonk Lee :twisted: :twisted: :twisted:

la bise !

Avatar du membre
Psychopat
Maître des clefs
Maître des clefs
Messages : 2192
Enregistré le : 08 août 2007, 00:57

Re: Les 5 Supplices...

Message non lupar Psychopat » 21 avril 2020, 17:12

Bon, parlons de monnaie et de salaire puisqu'une partie du groupe s'y intéresse très fortement. J'ai trouvé un site sympa ici qui parle de dépenses et de gains pour une famille française vivant à la période de 1919 à 1939.


Sachant que les pays dévaluaient sans arrêt leur monnaie à cause de l'après crise de 1929, à la période où l'on joue (1931/32), le dollars valait un peu plus de 25 francs.

chute[1].jpg
chute[1].jpg (23.89 Kio) Vu 835 fois


Sachant qu'un ouvrier étatsunien trimait jusqu'à plus de 50 heures par semaine pour toucher à peine 5$ et qu'un metallo parisien se faisait 1125 F par mois, vous dire qu'avec 500$ en poche, vous étiez riche (20 mois de salaire d'un manoeuvre environ)…

1930sal[1].jpg
1930sal[1].jpg (21.28 Kio) Vu 835 fois


1936hal1[1].jpg
1936hal1[1].jpg (34.28 Kio) Vu 835 fois

Il faut se souvenir qu'ici, on parle de kg/an mais on peut facilement trouver le prix du kilo de pain en 36/37 (2fr environ)
"Allez tous vous faire déchirer..."



Asako Moharu :
"Un rikugunshokan infaillible peut-il commettre une erreur Daïdoji-san ?"
Daïdoji Asami :
"Un rikugunshokan Grue ou un rikugunshokan Lion Asako-sama ?"

Avatar du membre
Psychopat
Maître des clefs
Maître des clefs
Messages : 2192
Enregistré le : 08 août 2007, 00:57

Re: Les 5 Supplices...

Message non lupar Psychopat » 21 avril 2020, 17:29

Autre chose, il faudrait maintenant penser à voir "grand" en terme de rentrée d'argent et on s'était arrêté sur un éventuel trafic d'opium.

Vous avez des idées ?

Doit-on faire récolter en Indochine des pavots et les traiter nous même dans des labos "plus ou moins" clandestins ?
Doit-on mettre dans la confidence l'ambassade de France pour avoir les mains libres quitte à perdre une partie de nos bénéfices ?
Doit-on trouver nous même les marchés en France métropolitaine ?
Doit-on s'occuper nous même du transport jusqu'en France métropolitaine ?

Quelle part de votre (maigre pour certains) fortune vous voulez engager dans cette entreprise ? (sachant que les bénéfices se partageront au pourcentage).
Une fois établi, pensez vous vous développer encore plus pour gagner encore plus d'argent ? (et de pouvoir et tout ce qui suit avec, même les emmerdes…).
"Allez tous vous faire déchirer..."



Asako Moharu :
"Un rikugunshokan infaillible peut-il commettre une erreur Daïdoji-san ?"
Daïdoji Asami :
"Un rikugunshokan Grue ou un rikugunshokan Lion Asako-sama ?"

Avatar du membre
le_poulpe
Membre actif
Messages : 263
Enregistré le : 25 septembre 2004, 19:49
Localisation : innsmouth

Re: Les 5 Supplices...

Message non lupar le_poulpe » 05 mai 2020, 00:08

Hum ... Hummm ... HUMMMMMM,
si je peux me permettre, fille du soleil levant. C'est Eugène (Eugène Broquignon de Levallois-Perret) :

Hum hum … ma douce et sublime amie.
Le trafic d’opium ; Shanghai en est la capitale et la putain asiatique. Mais, y a déjà beaucoup de monde sur ce marché. Les places vont être chères!
Par contre nous avons un avantage. Nous, les français.

La légation française est la plus grande et la plus influente des légations présentent. Pour preuve, le chef de la principale des triades mafieuses, la fameuse « Bande Verte », un certain Du Yuesheng a établi son quartier général dans la concession française (exactement au 82 route Xinle, juste en face de l’église orthodoxe).
Il faut tout de même faire attention à ces énergumènes ; non contents d’être les descendants d’une antique société secrète chinoise, ce sont des tueurs sans pitié. Ils ont éliminé plusieurs milliers de sympathisants communistes pour les ordres du Kuomintang de Tchang Kaï-chek, y a quelques années. le Massacre de Shanghaï ! Des bouchers !
Pas sur qu’ils soient très contents de vous voir arriver comme une chienne au milieu d’un jeu de b….. quilles !

Etienne Fiori pourrait nous servir d’intermédiaire pour être « bien présentés » à M. Yuesheng.
C’est le chef de la police française de Shanghaï et dit-on, un ami proche de M. Yuesheng. De toute façon ce dernier à eu besoin de lui pour s’installer et avoir les coudés franches pour ses affaires. Les dires sur ce Fiori l'assimile quelques peu ... au trafic d'opium et à la traite des blanches. Certains osent même susurrer le nom de l'Union Corse ...
En tout cas, très proche du consul général Koechlin et de l'administrateur civil Du Pac de Marsoulies, il est la personne à connaitre et qui fait l'intermédiaire entre les entrepreneurs internationaux et les locaux. Un ancien militaire ... dans l'artillerie. Faudrait que notre Capitaine s'y penche.

Voila ce que j’ai pu trouver pour vous, ma fleur de lotus ouverte par la rosée. Et pour vous, je vous offre ces informations.

Ah oui … le produit ;
Celui de l’Indochine Française n’a pas bonne presse. Ce n’est pas de la meilleure qualité. D’ailleurs, et dans un pur esprit d’entraide, lors de nos dernières retrouvailles, je vous avez parlé d’un ami britannique. Il vit et a une exploitation de plants de pavot en Birmanie. L’une des meilleures variétés et des plus appréciée dans la vieille ville, et ailleurs aussi.
Faudra que je vous le présente, lors de sa prochaine venue au Bund.
Ça nous permettra aussi de nous revoir, ma petite tonkiki, tonkiki, tonkinoise.

Bon, j’y retourne … et n’oubliez jamais ;
« Ce qui est caché, Broquignon va vous le chercher ! »


merci

J
Ph’nglui mgw’naft Cthulhu R’lyeh wgah’nagl fhtagn

Avatar du membre
Psychopat
Maître des clefs
Maître des clefs
Messages : 2192
Enregistré le : 08 août 2007, 00:57

Re: Les 5 Supplices...

Message non lupar Psychopat » 05 mai 2020, 02:03

Faire l'intermédiaire entre la production dans la région et le territoire national Français pourrais nous rapporter de l'argent tout en ne s'occupant ni de la production de pavot, ni de sa transformation en opium. Il faudra simplement voir si on achète puis on revend, ou bien on prends juste un pourcentage de la vente si on ne s'occupe que du transport et de la diffusion en France.

Faut creuser toute les voix, quelles soient birmane, indochinoise ou chinoise...
"Allez tous vous faire déchirer..."



Asako Moharu :
"Un rikugunshokan infaillible peut-il commettre une erreur Daïdoji-san ?"
Daïdoji Asami :
"Un rikugunshokan Grue ou un rikugunshokan Lion Asako-sama ?"

Avatar du membre
le_poulpe
Membre actif
Messages : 263
Enregistré le : 25 septembre 2004, 19:49
Localisation : innsmouth

Re: Les 5 Supplices...

Message non lupar le_poulpe » 05 mai 2020, 08:06

Euh ...
Si je peux encore ;

La vente de l'opium base ou de l'opium raffiné est interdit en Europe. Pas fous les mecs ; ils ne vont pas soumettre leur population à ce produit indolent. C'est pour cela qu'ils ont fait les deux guerres de l'opium en Chine ...
Le champs des possibles est plus important en Chine. Pour l'Europe, il n'y a que les réseaux officiels des apothicaires pour fabriquer la morphine et autres dérivés. Faut se concentrer sur la Chine ... c'est là que l'on aura le plus de profits. Qui plus est ; on y séjourne ! ! !
Enfin ... moi, je m'y suis installé.
Bon ... j'y retourne.
A bientôt sublime visage de porcelaine ^^ et n’oubliez jamais ;
« Ce qui est dissimulé, Broquignon va vous le dénicher ! »


merci

J
Ph’nglui mgw’naft Cthulhu R’lyeh wgah’nagl fhtagn

Avatar du membre
boddhisa
Membre passif
Messages : 149
Enregistré le : 05 juin 2009, 20:01
Localisation : Blagnac

Re: Les 5 Supplices...

Message non lupar boddhisa » 10 juin 2020, 23:19

Hello, d accord pour une fois avec broquignole vaut mieux se concentrer sur la Chine et l Indochine et pk pas s allier avec la douce et généreuse amie en commun, ça évitera de rentrer en guerre avec les chinois. Elle a l air plutôt ouverte et « partageuse » en qq sorte.
Et sinon en Indochine, ça pourrait être juteux aussi.
Une autre denrée moins dangereuse et qui peux rapporter gros, le thé et idem nous y sommes. Et la l Europe serait un gros marché et on pourrait un peu bcp embêter les anglais.
Votre honorable garde du corps
La peur tue l esprit.
La peur est la petite mort que je laisserai passer en moi à travers moi.